AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Sex, Drugs & Rock'n Roll [ Terminée ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genjiro Natsuyaki

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 26/12/2011

Fiche d'Habitant
Chambre: n°8
Orientation Sexuelle : Bisexuel
Relations:

MessageSujet: Sex, Drugs & Rock'n Roll [ Terminée ♥ ]   Lun 26 Déc - 20:44






Natsuyaki Genjiro

☂️ NOM& PRÉNOM: Natsuyaki Genjiro
☂️ GROUPE: [ Absolutely perfect]
☂️ ÂGE: [17 ans physiquement et en vrai]
☂️ ORIENTATION: Bisexuel.







DESCRIPTIONS

☂️ PHYSIQUE:
[ Que ça soit bien clair. C'est Genjiro qui parle, pas moi. Je ne suis pas responsable de ce qu'il dit ! ]
Mon physique ? Sincèrement, je ne vois pas ce qu'on pourrait trouver à lui redire. Je dirais que je n'ai pas défaut, même si beaucoup diront le contraire, à vrai dire, je m'en fou, moi je m'aime c'est le principal non ? Sinon, pour me décrire un peu, et ne pas me résumer en un seul adjectif qui serait " parfait", je dirais que je mesure environ 1m88 ~ Disons que je ne me suis pas vraiment mesuré, mais je sais que je suis quelqu'un d'assez grand pour mon âge ( certains disent que c'est une défaut, quelle honte !), et que je dépasse mon père. Certains disent aussi qu'à cause de cette taille, et de mes pauvres petit 72 kilos, je suis trop maigre. Je n'ai qu'une chose à répondre à ce genre de personne: vous êtes jaloux de moi, c'est tout. En dehors de mes mensurations (et encore je ne donnes pas tout), en général, les premiers mots qui vous viennent à l'esprit en me voyant sont "Wouah.". C'est pas forcément facile à vivre pour moi, mais on s'y fait avec le temps, je vous assure. Pourquoi ce Wouah ? Et bien, étant grand, j'ai comment dit-on ? un physique assez élancé et sportif. Bien sur, ce ne sont que des apparences, car je suis loin d'être un sportif. Je n'aime pas bouger mon cul, et le seul sport que je pratique, c'est le sport de ch... Quoi ? Y'a des jeunes ? Je ne dois rien dire ? Okay' maggle. Enfin bon, vous l'aurez compris, je ne fais rien pour entretenir mon corps, il s'entretient tout seul comme un grand.
Mon petit minois sinon est pour certains trop carré, pour d'autre trop affiné, pour moi, il est très bien. Une chose dont je suis content, c'est que j'ai la peau douce.Ahah. Mais sur ce côté là, je m'entretiens. Oui je suis pire qu'une fille, à passer je ne sais combien de temps dans la salle de bain, et alors ? Je vous emmerde. Mais je penses que ce dont je suis le plus fier, c'est bien évidemment de ma chevelure, dont je prends le plus graaand soin. Coupée au millimètre près, d'une couleur peu commune pour des gamins de notre âge (oui bon, okay', c'est une teinture, mais au moins je suis différent de tout ces autres cons u_u'), ce qui me fait sortir du lot encore une fois, mes cheveux sont d'un gris très pâle, assez long, me tombant au niveau des épaules, que je prends soin d'attachés avec un élastique de temps en temps, laissant retombée quelques mèches sur le côté de mon visage. Et sous cette chevelure, il m'arrive, de temps en temps bien sur, parce que je trouve que ça peut -être un défaut, je porte des lunettes. Et oui, j'ai une vue, comment dire.. ? Pas très bonne, notamment pour voir de près.
Bref, je penses que je n'ai pas grand chose à dire sur mon physique en général, je ne voudrais pas vous dégoûter encore plus. Sinon vous n'allez pas m'aimer. Parlons très brièvement de mon look. Mon style vestimentaire m'est unique je penses. Et ouai, j'aime pas les uniformes, alors des fois je vais en cours sans. Ouah j'suis un rebelle. En dehors des cours, je portes la plupart du temps un petit slim assez serré mais pas trop non plus, et mes jeans sont soit en jeans, soit en cuirs, de préférences foncés. Pour les soutenir, n'oublions surtout pas: mes ceintures. J'en ai des tonnes, toutes plus fantaisistes les une que les autres, avec des têtes de mort pour certaines, des grosses boucles en argent pour d'autre et j'en passe. Cependant, mes ceintures ne servent pas vraiment à soutenir en faite. En effet, je les passes juste sur le dessus, pour le style, rien d'autre. Au dessus de tout ça, c'est simple: tee shirt et chemise. Si vous me voyez habillé autrement, c'est que je suis malade, ou que c'est un pari, rien d'autre. C'est pour ça que mon style n'est un peu qu'à moi, sans vraiment l'être puisque tout le monde porte des chemises ou des slims mais bons. La seule chose dont je peux vraiment être fier de moi, et bien ce sont mes bijoux. Mes bagues, mes bracelets, mes colliers, ils sont bien uniques à moi. Bracelets en cuirs, avec des boucles, un peu comme des mini ceintures en faite. Pour ce qui est de mes bagues, plastiques, argent, tête de mort, ying et yang et j'en passe. Mon collier ? Une dent de requin la plupart du temps, ou un anneau. Mon anneau de naissance.
Voilà pour mon physique. Des questions ?
[ En vrai, Genjiro n'est pas si parfait que ça. Il y a quelque chose qui cloche dans son physique. D'abord, il a une jambe plus courte que l'autre, qui lui provoque des maux de dos atroces, et de plus, s'il se colore les cheveux en gris, c'est qu'il n'aime pas sa couleur de cheveux naturel qui ne ressemble un peu à rien ]

☂️ MORALE: [«L'avantage de draguer des filles (ou des hommes) différents, c'est qu'on peut leur dire toujours la même chose. /// La séduction est de l'ordre du rituel, le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »

Si l'on devait décrire Genjiro en trois mots, et bien qu'ils soient banals, ce serait: Sex, Drugs & Rock'n'Roll. Bien sur, ce ne sont que 3 grands traits de son caractère plutôt compliqué et difficile à cerner. En effet, Genjiro est un manipulateur, donc son caractère, il le module en fonction des personnes de son entourage, pour arriver à ses fins. Mais pour nous aider à mieux comprendre qui se cache derrière cette chevelure argentée, des données venant de personnes connaissant Genjiro ont été recueillies.

Natsuyaki Akira. Père de Genjiro. Médecin dans un grand hôpital réputé.

« Vous voulez savoir des choses sur mon fils ? Le première chose que je dirais, est que sous ses allures de bad boy se cache un petit garçon au coeur meurtri. Je penses que c'est pour ça qu'il se donne ce "rôle." En dehors de tout ça, Genjiro est quelqu'un de très impulsif, mais paradoxalement, c'est un vrai flemmard, notamment à l'école. Il n'aime pas travailler, et nous le fait savoir. Il me déçoit, il n'arrivera jamais à réussir sa vie à ne pas bosser comme ça. A se rebeller contre tout le monde, même contre ses propres parents. Il m'arrive des fois, ou j'ai envie de couper les ponts avec lui, et de le laisser dans la merde, sans argent.... Enfin bon. N'allez pas lui répéter tout ça hein ?!»

Natsuyaki Aiko. Mère de Genjiro. Directrice d'une grande galerie d'art, et peintre.

« Mon petit Genji... Je ne l'ai pas vraiment élevé, car je n'étais pas vraiment présente, tout comme mon mari, mais je sais qu'il peut-être un gentil garçon. Il faut juste passer ou sa vulgarité, sa méchanceté gratuite, et j'en passe. Enfin ça, c'est plus avec les adultes et les garçons aussi, sinon, vous aurez le droit au beau Genji, toujours à draguer les filles, ramener des conquêtes à la maison sans qu'on sache leur prénom, mais de toute façon, ça ne servirai à rien, on sait que nous ne la reverrons jamais. En dehors de ça, je dirais que, quand quelque chose lui plait, il ne lésinera pas sur les moyens, et fera la chose à fond. Il est très persévérant mais seulement quand ça lui plait. Mais comme l'école ne luit plait pas, je ne sais pas ce qu'il va faire de sa vie... Mais je m'en contrefiche ! Il se débrouillera bien. Nous lui donnons de l'argent, point. .. Quoi.. ? Oui, c'est un enfant pourri gâté, mais c'est notre fils unique, c'est pour ça. Si vous permettez, j'ai à faire. »

Inoue Sakurako, ancienne petite amie de Genjiro

« Genjiro Natsuyaki ? Ne me parlez pas de lui ! C'est un réel batard, et je n'ai vraiment pas envie de le recroiser cet enfoiré ! Il s'est joué totalement de moi, et ça, je l'accepte pas ! Ah mais c'est vrai ! Pour me faire entendre ce que je voulais entendre, il a été doué, pour me donner du plaisir au pieu, il a été doué, mais pour me larguer comme une merde pour une sale trainée qu'il a largué aussi pas longtemps après, il a été doué ! Sérieusement, cet homme est une bombe sexuelle dans tout les sens du termes. Il baise partout, ça explose vite, et ça se barre ! Quel connard. »


Yukio Tanaka, seul et unique ami d'enfance

« Genji ? Ouai je pourrais vous en parler pendant des heures. Parce que des mecs comme lui, aux premiers abords, on se dit que c'est le plus grands des connards qui saute tout ce qui bouge-ce qui n'est pas faux soit dit en passant-, et bien il se cache vraiment un type bien en dessous tout ça. Bon ok, faut creuser et le vouloir pour trouver sa gentillesse, quoi que, il sait être gentil, mais quand il le faut, et si vous avez du potentiel sexuel ! Ahah. Non sérieusement, s'il est comme ça, c'est pas pour rien. Il a réussi à se confier avec moi, je crois pas qu'il soit prêt à le refaire, mais c'est un bon gars, un salaud, mais gentil quand même. »


Eirika Kuroshi, professeur de français de collège

« Bien sur que je me souviens de mon petit Genji. C'était mon préféré, bien qu'il soit le plus insolent et le plus rebel de tous ! Mais je savais qu'il faisait ça pour se faire remarquer, pour oublier certaines choses, pour se démarquer. Mais je l'ai vraiment beaucoup aidé, du mieux que j'ai pu, même si j'ai su par la suite qu'il était retombé dans la drogue et le tabac, qu'il faisait n'importe quoi... J'aurais fais ce que j'ai pu, puis, je lui aurais au moins donné gouts au filles ! »








HISTOIRE

☂️ UNE ENFANCE ASSEZ FACILE
• C'est dans un des hôpitaux les plus prestigieux de la ville que Genjiro naîtra. Dans l’hôpital où travail son père très exactement. Et c'est son père lui même qui voulut faire l'accouchement, et oui, c'est bizarre, mais c'est comme ça. Tout aurait du bien se passer, mais il y a toujours une naissance sur je ne sais combien où il y a des complications, et ce fut le cas pour ce petit franco-japonais. A peu de choses près, il n'aurait jamais pu vivre sa vie, et ses parents ont failli le perdre pendant l'accouchement. Les détails des complications ne sont pas très importante, n'ayant aucune répercussions sur le mental ou physique, ou la santé, de Genjiro. En revanche, les répercussions sur le mental des parents ont été beaucoup plus fortes. En effet, ayant failli le perdre, il s'est avéré que pendant toute son enfance, ses parents l'ont pourri gâté, pour le satisfaire, pour ne pas qu'il se sente mal, qu'il soit heureux, et qu'il reste dans la maison familiale le plus longtemps possible. Il voulait combler au maximum le vide qu'il aura dans sa jeunesse, car oui, à cause des complications, Aiko, sa mère, ne peut plus avoir d'enfant, et donc il ne connaitra jamais ce que c'est le bonheur-ou le malheur- d'avoir un frère ou une sœur.

• Genjiro grandit donc seul, avec ses parents, en tant que petit enfant gâté comme il en existe beaucoup de ce monde, surtout pour les enfants uniques. Et unique, il le restera, du moins, aux yeux de ses parents, qui décidèrent aussi, de garder le secret des problèmes de naissance de Gen', afin de le préserver. Qu'il ne se pose pas plein de questions, qu'il se remette en cause du fait qu'il ne puisse pas avoir des frères et soeurs ou autre. Les choix d'éducations des parents du japonais sont très protecteurs pour leur fils. Il ne doit pas sortir, il doit travailler, etc... Sauf que tout ceci est forcément pesant pour le petit, qui finira vite par s'en lasser, mais nous n'en sommes pas encore là. Genji passe les premières années de sa vie en compagnie de sa mère, qui avait fait le choix de stopper sa carrière d'artiste le temps qu'il devienne un peu plus autonome. C'est à dire, qu'il ai trois ans. Ahah. Et oui, Aiko reprendra le travail dès qu'il sera en âge d'entrer à l'école, et souvent c'est sa nourrice qui s'occupait de lui, plutôt que de ses parents, toujours plus occupé ailleurs que d'être avec lui. Mais il n'en souffrit pas tant que ça, car d'une part, il aimait beaucoup sa nourrice-portée disparue soit dit en passant-, et d'autre part, il s'était fait un ami dans son école. Un très bon ami même. Ils s'étaient tous les deux très vite lier, et passaient le plus clair de leur temps ensemble, ils étaient unis comme les doigts de la main. Ce petit garçon ? Il s'appelait Allan. Allan L. Hawkins. C'était une famille anglaise qui était venue s'installer au Japon à la suite d'une mutation du père de famille. Allan et Genji jouait constamment ensemble, restait dehors après l'école quand ils étaient plus grands, chacun allait chez l'autre un jour sur deux, tout plein de petits moments qui firent qu'ils devinrent les meilleurs amis du monde, que rien ne séparerait.



☂️ L'AMOUR AVEC UN GRAND "A"
• Aujourd'hui, c'est une journée spéciale ! Et oui, Genjiro grandit d'un an, et pour cela, ses parents lui ont préparés une petite fête surprise, avec l'aide d'Allan. Pour cela, ce dernier devait l'occuper, et pour cela, il décida d'emmener Genjiro faire une promenade dans un petit parc près de chez lui, le temps que tout leurs amis aillent se cacher dans le salon des Natsuyaki. Pourtant, on sentait un petit malaise entre les deux, et cela venait d'Allan. Il paraissait assez gêné d'être en compagnie du franco japonais, ce qui est totalement bizarre, puisqu'ils se connaissent depuis des années maintenant, et Genji le vit très bien, le connaissant par cœur, alors il s'arrête pour aller s'asseoir sur un banc en sa compagnie, et décida de prendre les devants, n'y allant pas avec des pincettes, comme à son habitude !

« - Bon, Allan. Tu sais très bien que tu ne peux pas faire semblant avec moi, alors explique moi ce qui se passe, parce que je n'aime pas te voir comme ça. Tu parais... Je ne sais même pas comment dire. UN mélange de tristesse, de gêne, de peur. Qu'est-ce qu'il y a ? »

• Leurs regards se croisèrent, et Genji vit. Les yeux d'Allan brillaient, il était quasiment au bord des larmes. Qu'est-ce qu'il avait pour qu'il se mette dans cet état ? Depuis qu'il le connaissait, il ne l'a jamais vu pleurer de tristesse ou autre. Alors cela l'inquiéta vraiment et il continuait de le fixer, lui prenant même la main pour l'aider à lui parler. Et Allan parla.

« - Écoute, ce que j'ai à dire est... comment dire. Assez gênant et compliqué. Et tout ce que je vais te dire, je ne veux pas que ça change quelque chose entre nous d'accord ? Voilà, ça va faire plus de 10 ans qu'on se connait à peu près, et il s'en est passé des choses entre nous hein ? Et en faite... Comment te dire ça. Je vais faire simple et direct. Je tombe amoureux de toi Genji. Je ne peux plus me passer de toi, j'ai tellement envie de sentir ton corps chaud contre moi, de te serrer dans mes bras, de t'embrasser. Je ne te l'ai jamais dit, mais ça fait un moment que je penses être attiré par les hommes, et tout particulièrement par toi. Sortons ensemble, et soyons heureux mon Genji.»

• Les paroles d'Allan résonnèrent dans le crâne de Gen', en boucle, les souvenirs les concernant l'assaillant. Puis des scènes lui revenait, et il se dit qu'il aurait du deviner depuis longtemps, qu'il y avait beaucoup de signes qui montraient déjà qu'il était amoureux de lui. Genji ne mit pas longtemps à prendre sa décision, car elle lui paraissait clair pour lui aussi dans sa tête. Il l'aimait depuis toujours aussi, c'était enfoui au fond de lui depuis quelques années déjà, ses sentiments avaient grandi en lui, même s'ils sont encore jeunes, on peut déjà parler d'amour. Et sa seule réponse, fut de lui sourire et de l'embrasser. C'est la première fois qu'il faisait ce genre de choses, et ce sera avec un garçon. Tout en l'embrassant, il pensait déjà à ses parents, aux regards des autres, mais il chassa très vite ses idées de sa tête, car sentir Allan se serrer contre lui, lui procurait le plus grand bien, et il ferma les yeux, se blottissant contre lui aussi.

• Ils arrivèrent à l'anniversaire ensemble, main dans la main. Les parents de Genji tout comme ceux d'Allan comprirent tout de suite en les voyant arriver comme cela, tout souriant, mais ça ne leur posait pas de problème. Du moins, en apparence. Le temps passa, et arrivèrent les vacances d'été, qu'ils décidèrent de passer bien évidemment, ensemble. Il filait le parfait amour depuis quelques mois maintenant, et cela plaisait à Genjiro. Il ne s'était jamais senti heureux depuis qu'il était né, puis, de fil en aiguille pendant les vacances, nos deux compères consommèrent "le fruit défendu". Ce serait trop long de tout expliqué, de vous décrire toute la scène, mais tout ce qui peut être dit, c'est que les deux ont prit un maximum de plaisir, et ils y prirent vite gout, le faisant dès qu'ils pouvaient, là où ils pouvaient. Mais comme on dit très bien, toutes les bonnes choses ont une fin, malheureusement...




☂️ PERTE, DÉSESPOIR ET DÉPRESSION
• Comme je l'ai dis précédemment, toutes les bonnes choses ont une fin, malheureusement. Cependant, ce n'est pas forcément la fin à laquelle on pouvait s'attendre. Des ruptures, il y en a toutes les 30 secondes, c'est quelque chose de presque naturelle. Mais être séparé de l'être qu'on aime sans qu'on le veuille, ça, c'est une des choses les plus dur que l'on puisse vivre. Mais je ne vais pas vous spoile l'histoire tout de suite. Voilà comment ça c'est passé.

• Nos deux compères avaient décider de passer cette fin de journée de mi Septembre, après les cours, au restaurant, puis, au cinéma. Ils n'avaient pas pu passer se changer ni rien, donc ils étaient encore avec leur uniforme de collège, mais c'est assez courant de voir des élèves, le soir, ayant toujours leur uniforme. Certes, ça ne fait pas forcément très bonne impression niveau tenue quand ils arrivèrent au restaurant, mais ils avaient déjà connu pire comme regards lourds et pesants que pouvaient leur lancer les clients. C'est fou comme les gens peuvent juger ! Oui, ce sont deux hommes qui sortent ensemble, et alors ?! Il y a des moments, ou, de temps en temps, Genjiro explosait, et insultait des passants dans la rue qui les dévisageait en train de se tenir la main, de se câliner, ou même de s'embrasser. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils se cachaient des autres, bien au contraire, bien qu'Allan l'aurait bien fait de temps en temps. C'était lui le plus gêné des deux de se "montrer" en public. Bref, la soirée se déroula sans encombres, ils mangèrent convenablement, se rendirent au cinéma, pas trop t'attente, parfait. Puis vint le moment du film, ils se collèrent et le regardèrent ensemble, rapprochés. Une soirée des plus banale, du moins, qui aurait du être des plus banale.

• Ils sortirent donc du cinéma, tout joyeux et riant, étant aller voir une comédie. Ils étaient de nouveau main dans la main, tout sourire, en d'autre terme: heureux. Mais plus pour longtemps. Quelle avait été le pourcentage de chance que nos deux compères, en passant par leur parc habituel pour rentrer dans la maison familial de Natsuyaki, croisent une bande de mecs bourrés, en train de boire encore, assis sur un banc ? Vraiment très peu. Et pourtant c'est ce qu'il se passa, alors Genjiro serra un peu plus la main d'Allan, le rapprochant de lui, pour le protéger. Mais ce que redoutait le plus le japonais arriva. L'un des mecs se leva, surement le chef de bande, accompagné de tout ses acolytes qui le suivait comme des petits chiens qui suivent leur maitre, et s'approche de notre petit couple. Genji, par réflexe, s'écarta un peu et accéléra le pas, mais ils se retrouvèrent vite encerclés par toute la bande. La peur commençait à monter chez nos jeunots, qui étaient bien plus jeune que toute la bande. Ils devaient avoir entre 18 et 20 ans pensa Genji, des petits branleurs qui boivent pour passer le temps, qui n'ont rien d'autre à foutre de leur fin de semaine et début de week end. Ils restèrent comme ça pendant quelques instants, plus personnes ne bougeaient, il se dévisageait tous. Jusqu'au moment où le chef de bande remarqua qu'ils se tenaient la main, et il s'avanca vers, en rigolant, avant d'ouvrir sa grande gueule:

« - Hey regardez moi ça les mecs ! C'est des ptits PD ! Alors les tantouzes, on s'promène dans le parc ?! On va s'niker dans les buissons en discrétion c'est ça ?! Tch, bande de lopettes ! Vous allez devoir nous faire du bien pour repartir ! »

• Le premier réflexe de Genjiron fut de se placer devant Allan, pour le protéger de la moindre tentative d'approche du chef de bande, et hors de lui, bien qu'il savait qu'il n'avait aucun moyen de s'en sortir, il l'ouvrit, et déversa toute sa haine qu'il avait contre les homophobes.


« - Ecoute moi bien la tâche, oui on est homosexuels, et oui on s'aime, tu as quelque chose contre ça ?! Moi, j'ai quelque chose contre toi. Pour qui tu te prends, pour te permettre de nous juger sans nous connaitre ? Ah c'est sur, tu fais ton malin avec ta bande de petits merdeux, et là vous allez tous sortir vos petites bites, parce que vous pensez qu'on est des petits salopes pompeuses vu qu'on est homo, mais tu peux remballer ton matos, tu peux même te baisser que je t'encule bien comme il faut espère de connard ! Et ose toucher, ne serait-ce qu'un cheveux de la personne que j'aime, et t'es mort ! »

• La scène qui suit fut des plus rapide et des plus brèves pour nos deux compères, que ce soit pour Genji que pour Allan. La seule réponse du mec fut de sortir un couteau de sa poche et de s'avancer pour l'enfoncer dans le ventre de Genji. Mais celui ci sentit qu'on le poussait, et oui, Allan, de derrière, l'avait complètement éjecté sur le côté, pour le sauver, mais il n'avait pas penser que le chef de la bande continuerais son chemin, dans sa lancée... Et le couteau continua donc son chemin pour se planter au plus profond du ventre d'Allan, qui essaya d'hurler tellement il eut mal sur le coup, mais aucun son de sa bouche ne sortir. En revanche, les sons de la bouche de Genji, eux, sortirent, tandis que la bande partit en courant après avoir fait leur connerie, leur meurtre...
Genji se rua tout de suite vers Allan, et le prit dans ses bras, mais il fut pris de panique lorsqu'il vit le sang couler partout par terre, il en avait maintenant sur ses mains. Malheureusement, Genjiro n'avait pas encore de portable, et son homme non plus, alors il fit ce qu'il put, en appelant à l'aide, mais il savait que c'était trop tard. Il regardait Allan, il le contemplait... Même dans ce moment là, il le trouvait vraiment magnifique. Et bizarrement, Allan lui souriait, et dans un dernier souffle de vie, il lui dit qu'il l'aimerait pour toujours... Et c'est ainsi que leur histoire d'amour prit fin. En l'espace de quelques minutes, à cause d'une mauvaise rencontre, comme quoi, tout peut vite arriver, et très vite se chambouler...

LA SUITE DE L'HISTOIRE DANS UN RP A VENIR PROCHAINEMENT ! AVEC L'ARRIVEE DANS LE MONDE D'AILLEURS !








PSEUDO, PRENOM

☂️ PRENOM: Ludovic o/
☂️ PSEUDO: Akira
☂️ ÂGE: 19 ans
☂️ CODE: Validé par Bizareth
☂️ UN MOT : J'aime beaucoup le forum, et je KEAF TROP LES SMILEYS !!!! tirelalangue
☂️ AVEZ VOUS UN PARRAIN : Yep : Shen Nung Zhuang ._.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bizareth Da Cavaletti
Devil is everywhere

avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 23

Fiche d'Habitant
Chambre: N°2
Orientation Sexuelle : J'm'en bats.
Relations:

MessageSujet: Re: Sex, Drugs & Rock'n Roll [ Terminée ♥ ]   Mar 27 Déc - 14:36


    Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue parmi nous et je m'excuse du retard, n'étant pas là hier. Bref, j'aime beaucoup ta fiche, beaucoup d'éléments, agréable à lire (hormis deux trois fautes). Tout ça est très bien hormis l'effet liste que j'avais déjà cité à quelqu'un et qui est dommage pour la fluidité de ton récit. Une seule autre chose m'a dérangé au cours de ma lecture, c'est qu'au tout début de ton histoire tu cite Genjiro comme étant franco-japonais cependant ses deux parents sont japonais. Alors est-il né en France, puisque tu dis qu'Allan vient s'installer au Japon ? C'est juste un léger détail sans importance mais je me suis posé cette question. Je ne vais pas te faire tout un pavé pour te dire que j'aime beaucoup ta manière d'écrire et que ce serait un plaisir de te croiser au détour d'un Rp. Je te valide, t'ajoute dans ton groupe et déplace ta fiche. N'hésite pas à aller recenser ton avatar (même s'il me semble avoir reconnu Hayato) et à prendre une chambre. Amuse-toi bien !

    75 points ajoutés au joueur Shen Nung Zhuang.

........................................



♦️


Don't worry, I just want to destroy you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailleurs.forumaction.net/
Genjiro Natsuyaki

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 26/12/2011

Fiche d'Habitant
Chambre: n°8
Orientation Sexuelle : Bisexuel
Relations:

MessageSujet: Re: Sex, Drugs & Rock'n Roll [ Terminée ♥ ]   Mar 27 Déc - 15:03

Byouh ♥

Content que ma fiche te plaises, et oui, désolé pour les quelques fautes qui traînent encore, l'ortho n'est pas mon fort, et j'ai pas tout vérifié, m'enfin n_n'
Ensuite, c'est vrai que j'ai fait une petite erreur dans mon histoire, je ne m'en suis même pas rendu compte. Je voulais que ce soit sa mère qui soit française au début, puis dans ma lancée, je les ai tous fait japonais ._.
Pour la mise en page de l'histoire.. Bah en faite, j'aime bien organisé mes RP et histoire comme ça, en chapitre et liste, en faite, c'est plus pour m'aideret que ce soit un peu plus claire, et je ne pensais pas, enfin j'y avais jamais vraiment réfléchi), que ça enlevait de la fluidité à l'histoire. J'y ferais attention à l'avenir :)
Et oui chef, je ferais tout ça ! :D
Merci encore ! n_n'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sex, Drugs & Rock'n Roll [ Terminée ♥ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sex, Drugs & Rock'n Roll [ Terminée ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Super Nintendo] Rock'n Roll Racing
» Elvis, le roi du ROCK'N'ROLL
» [EXCLU] Fullplay : Rock 'N' Roll Racing (Super Nintendo)
» Rock N Roll Fortress
» [Estim] Rock n roll racing Snes FAH
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ailleurs - Bienvenue ! :: ✮ PRÉFACE :: ✮ SMALL PUPPETS :: Validé(e) !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit